La galerie

Appellez-la… Galerie Chantal Geoffroy

La Galerie de Poche change de nom et c’est avec une certaine émotion que je vous en écris la raison.

En 2012, sous l’impulsion de son mentor l’artiste peintre Claude Flach, une toute petite galerie de 20 m2 vous ouvrait ses portes… dans ma maison, autour de la cheminée !

Dès lors, mue par une passion sans faille, j’ai œuvré sans compter à écrire l’histoire de ce petit bout de galerie placé sous le signe du déploiement et des hasards qui n’en sont (peut-être ?) pas !

Des artistes engagés et fidèles, des pulsions créatrices qui éveillent le désir d’entreprendre et de transmettre, des rencontres incroyables, des liens qui se tissent, et votre indéfectible soutien, ont été autant d’éléments déterminants qui ont mené la petite Galerie de Poche aux actuels 100 m2 d’exposition incluant une collection permanente d’une centaine d’œuvres nichées dans la réserve.

Aujourd’hui, la galerie est devenue un véritable espace dédié à la culture, un endroit vivant animé par des expositions, le cœur battant de ce lieu d’art, mais aussi, des rencontres, des conférences, des concerts, des ateliers artistiques et nouvellement l’École de la Fausse Note animée par Marc Vella…

Ni tout à fait la même, ni tout à fait différente, juste grandie et embellie, La Poche reste celle qui est le refuge des trésors qu’on y abrite. La Galerie de Poche est renommée Galerie Chantal Geoffroy tandis que ce lieu, vivier humaniste englobant toutes ces synergies artistiques devient La Poche, lieu d’art.
Tout est ainsi à sa place, bien rangé dans une poche à sa juste dimension, prête à accueillir d’autres heureux hasards et à élargir encore le champ des possibles !

J’aurai un plaisir fou à vous raconter en détails son histoire au détour de votre visite. C’est une histoire qui fait du bien !
Normal puisque La Poche existe pour vous.